samedi 30 novembre 2013

Le souffle de l'univers

A C.

21 commentaires:

  1. Réponses
    1. j'ai beaucoup d'ami(e)s sur ce blog et ailleurs...^^

      Supprimer
  2. ça donne envie de se gratter le genou !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. On reconnaît bien la toute ta sensibilité poétique, ma chère Hutte !

      :o)))

      Supprimer
    2. Mais oui, c'est une grande poétesse, Hutte des Bois.

      Supprimer
  3. Une Demoiselle assise au bord d'une falaise. ça me rappelle quelque chose, ah oui le genou de hutte des bois !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. @ Andi : t'emballe pas garçon, Hutte n'est pas Claire !...

      Supprimer
    2. euh , vous avez kidnappé Célestine ???

      Supprimer
    3. Binon ma petite Hutte, j'ai pas kidnappé Célestine. Mais pourquoi cette question ? L'aurais-je dû ? Et à quel titre ?
      Et d'ailleurs, kidnappe-t-on Célestine ? Ne serait-ce pas prendre des risques zinconsidérés ? A mon avis, vu la trempe de son caractère, les kidnappeurs auraient du mouron à se faire, non ?
      Maintenant, évidemment, si d'aventure Célestine s'en venait se jeter dans mes filets...

      Supprimer
    4. Alors procédons par ordre:

      1°) Andiamo; ah bon, c'est ça que ça te rappelle, la demoiselle sur la falaise? Il est vrai que c'est du granit rose j'aurais dû le faire noir!

      2°) Hutte des bois alors, non, personne ne m'a kidnappée, j'ai été retenue par toutes soortes d'obligations, du coup, ce cher Candide fait le pigiste et je le remercie d'avoir avantageusement remplacé la maîtresse de céans.

      3°) Candide, comment ça, la trempe de son caractère? Moi qui ne suis qu'amour? Bon c'est vrai que de temps en temps, j'aime bien montrer qui c'est Raoul à ceux qui m'emmerdent. Mais rassurez-vous tous, personne ici ne fait partie de cette catégorie. Quant à me jeter dans des filets...oui, ça m'est arrivé de me jeter dans un filet à papillons! Je me demande comment j'en suis sortie vivante...

      Supprimer

  4. Svara
    devenir de l'être cosmique,
    son énergie intrinsèque,
    son aventure amoureuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Grâce à vous, j'ai appris les notes de la musique indienne.
      C'est normal, pour un papillon, d'avoir une énergie intrinsecte!

      Supprimer

  5. Les nuits de la pleine lune
    Les fleurs blanches posées sur ses yeux
    L'éblouissent et l'empêchent de dormir
    Et elle pose sa joue sur la terre mouillée
    Et supplie les fleurs de prendre racine

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. très belle illustration poétique de mon aquarelle

      Supprimer
  6. J'ai trouvé : devant la lune, c'est Kirk Maynard le Goéland, avec son aile brisée !
    Oué !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est qui déjà, ce gus? Un dessin animé, non?

      Supprimer
    2. Ménon chère amie, c'est un des élèves de Jonathan.

      Supprimer
  7. Jonathan le goéland? Je ne me souvenais plus....

    RépondreSupprimer
  8. Chez moi, Jonathan n'est pas loin du petit Prince...
    D'ailleurs je suis de ses élèves, pas le plus doué certes, mais je persévère...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suppose que tu veux dire par là que c'est ton livre de chevet...Belle référence. Il faudra que je m'y replonge.

      Supprimer
    2. Dire ça serait présomptueux, mais je sais où il est, et il est de ceux qui m'ont aidé à avancer...

      Supprimer