dimanche 16 mars 2014

Dans les nuages


- Eh! qu'aimes-tu donc, extraordinaire étranger?
- J'aime les nuages... les nuages qui passent... là-bas... là-bas... les merveilleux nuages!
Baudelaire

23 commentaires:

  1. hé il cache le soleil , pfffffffffff !pffffffffffffffffffffffff je souffle pour qu'il parte ! allez les lapins aidez moi au lieu de rester plantés comme des civets périmés !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh que tu m'as fait rire PSV, ce matin! Et comme tu m'as donné la patate.
      Si tu rencontres ma chère hutte ce matin, dis lui combien je l'aime.
      N'oublie pas hein? C'est une mission de la plus extrême importance.

      Supprimer
    2. bin tu sais en ce moment avec la pollutions au particules fines ( c'est comme la semoule , il a y a la fine et la moyenne ) je ne la vois pas trop ! mais promis s'il y a une dissipation avant demain je lui ferais un bisous spécial !

      Supprimer
  2. Là-bas...là-bas! Je vois une fée, monsieur Baudelaire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais c'est mon prince du désert qui apparaît là bas dans la brume ( de pollution aux particules fines) ...
      Viens mon prince, il y a une petite place au bord de l'eau.
      Et PSV qui souffle comme un malade en essayant de motiver les lapins ( c'est pas gagné) pour faire revenir le soleil...

      Supprimer
  3. Superbe ! Tu progresses, crois tu que Baudelaire aurait regardé les nuages en pareille circonstance ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah! pour être Baudelaire, on n'en est pas moins homme aurait-il répondu... ^^

      Supprimer
  4. Attention, princesse des étoiles, la lumière du soleil au travers des nuages est dangereuse pour la peau ! As-tu pris ton "ombre" solaire ?
    Sourire d'Ep'

    @ PSV: tu es extraordinaire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah mais bien sûr, je ne sors jamais sans elle. Ma peau est en soie du Japon.
      Pour PSV, je plussoie.

      Supprimer
  5. Être un lapin......

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Etre un civet périmé? ^_^

      Supprimer
    2. Et admirer la belle dame, apaisée, à l'ombre d'un nuage, qui laisse quand même deviner le soleil.
      ....
      Mais si c'est un civet frelaté vite qu'il parte !

      Supprimer
    3. Nan ! on touche pas à mes civets périmés , non mais !!!

      Supprimer
  6. 'tain, j'ai bien fait de venir, j'apprends des choses : jamais j'aurais cru que Baudelaine puisse me prendre pour sujet !

    RépondreSupprimer
  7. Didon, ma fée, tu ne nous avais jamais dit que tu étais une adepte de Rika Zaraï ! :oD
    Quand même, à force elle doit avoir froid aux miches ta minette ! La pôv' !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors la, tu n'y es pas du tout.
      D'abord c'est pas ma minette, c'est mon alter ego.
      Ensuite qui te dit que l'eau est froide? Cette façon de toujours tout ramener au climat des Kerguelen...
      En réalité, elle marchait depuis un moment sous un soleil de plomb, et pour se rafraîchir, elle a trouvé une source d'eau tiède et délicieuse, et pile a ce moment la, par une synchronicité parfaite, un nuage a légèrement voilé le soleil...et ainsi, elle a pu s'adonner a la contemplation baudelairienne de ces particules en suspension que l'on appelle nuages et qui faisait s'esbaudir le poète quand il n'avait pas d'autres chattes a fouetter.
      Voili voilou.

      Supprimer
  8. Donc, si je tente de faire la synthèse du dessin et de tes explications, je conclue que ton alter égo avait chaud au ...
    Non ?

    Euhhh, j'ai dis quequ'chose qu'y fallait pas ?


    :o)))

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais comment tu parles à ta fée, didon, toi?

      Supprimer
  9. Version 1 : elle flotte sur les eaux. Est-ce Marie-Madeleine la meuf à Jésus Christ ?
    Version 2 : elle n'a pas pu bosser à cause du nuage de pollution. A-t-elle une voiture au numéro pair ?
    version 3 : elle rêve à un beau de l'air pur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je prends la trois car j'ai le rein beau.

      Supprimer
    2. Waow, Miamm !

      ;o)))

      Supprimer
    3. ...avec des petites fossettes craquantes ?

      Supprimer